Page en cours de chargement


Texte à méditer :   La maison brûle et nous regardons ailleurs ...   Jacques Chirac
Advice - Avis

Aknowledgement : this site is operated by a french non-profit citizens organisation. If you want to inform yourself on waste-processing problems and solutions, you are welcome. If you look for other businees, please keep out.

Avertissement : ce site est géré par une association française citoyenne et à but non-lucratif. Si vous souhaitez vous informer sur les problèmes des déchets et participer à leur solution, vous êtes bienvenus. Si ce n'est pas votre objectif, merci de passer votre chemin.

The webmaster - Le webmestre

 

Nous observons

Fermer Gestion des déchets

Fermer Gestion des eaux usées

Fermer Dangers environnementaux

Fermer Pollution marine

Fermer Citoyenneté

Fermer Divers

Technique

Fermer Gestion des déchets

Fermer Gestion des eaux usées

Fermer Dangers environnementaux

Fermer Citoyenneté

L'Association OIDEAM

L'Observatoire indépendant des Déchets et de l'Environnement de l'Agglomération de Montpellier relève de la loi de 1901.

Déclarée à la Préfecture de l'Hérault n° W34 300 48 18,  publication au JO N°50 11/12/2004

               logo fond bleu clair.jpg

Président : Raymond GIMILIO

Siège social :chez Raymond GIIMLIO - 47 rue Lafeuillade

Le Courreau apt. 145

37070 Montpellier

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Abonné
( personne )

Snif !!!
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

home.gifBienvenue sur OIDEAM

Editorial

16/04/2014 : M. Saurel Président de Montpellier-Agglo

Le nouveau Conseil d'Agglomération élu au suffrage universel vient de se réunir et a élu M. Philippe Saurel Président par 85 voix pour et 7 bulletins blancs. Nous présentons à M. Saurel nos plus vives félicitations et espérons que le temps des réalisations pharaoniques et dispendieuses de Montpellier-Agglomération est révolu. Nous avons l'espoir d'être reçus et de nous faire entendre sur les problèmes où les solutions ont abouti à un fiasco patent dont les noms sont Amétyst, Maera. Déjà les déclarations du nouvel élu apportent des réponses avec l'arrêt du programme OZ (nous avons OZé nous battre), le mise en régie de l'eau, le traitement écologique des déchets et le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets non-dangereux des déchets de l'Hérault. Bienvenue M. Saurel, nous avons beaucoup d'espoirs, ne nous décevez pas. Nous sommes des Ecologistes citoyens, non-partisans, nous respectons les lois de la nature et entendons faire respecter les lois de notre république. Vous avez, Monsieur, le pouvoir de faire auditer et d'ouvrir les dossiers au public, ceux que vos prédécesseurs ont refusé de nous communiquer le contenu. Nous sommes une force de proposition, nous critiquons mais nous avons des solutions citoyennes et véritablement écologiques, en bon défenseurs de la Nature, pour le Développement vraiment durable, pour l'avenir des Générations futures.

 

31/03/2014 : Une nouvelle équipe

« Le temps des cathédrales, c'est fini » a déclaré M. Philippe Saurel, nouveau maire de Montpellier, sur une chaîne de télévision locale. « Montpellier sera gouverné autrement ». Nous en prenons acte. Nous espérons que le temps des collectivités territoriales gouvernées par des autistes refusant toute concertation, c'est fini. Bienvenue à Monsieur Philippe Saurel qui semble amorcer une nouvelle ére d'écoute et de concertation. Pour notre part, nous serons des partenaires attentifs et prêts au dialogue. Il faut remettre à plat les problèmes d'environnement. Les intercommunalités, selon le Maire de Montpellier, doivent être des lieux de mise en commun, de mutualisation de moyens au bénéfice des communautés territoriales membres. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous apprenons que l'Agglo ne serait pas gouvernée par la ville majoritaire, Montpellier (comme dans le passé). Un parti pour la ville, un autre à l'Agglo : des hommes et femmes différents ?. La concertation sera-t-elle au rendez-vous ? Qui va présider aux destinées de l'Agglo ?

Dans le cadre de la révision du Plan Départemental de Prévention et d'Elimination des Déchets Non Dangereux, la concertation doit jouer à plein. Nous avons dénoncé ici le fiasco de la filière de traitement des déchets (Ametyst et Carrière GSM-Castries), le mauvais fonctionnement de Maera (eaux usées) le foisonnement du béton. Nous attendons la remise à plat de tout le système de traitement des déchets, du plan de développement de la ville et de son agglomération, dans la concertation, l'esprit du Grenelle de l'Environnement ? Chiche, nous sommes partants. Le temps des documents à communication refusée, des recours systématiques et retardateurs à la CADA pour cacher des turpitudes est-il révolu ? Le temps de la transparence est-il venu ? Les nouveaux maires nous le diront.

Pour le moment, faisons confiance mais une confiance vigilante. Un carton vert à l'Agglo ? Pourquoi pas ?

18/03/2014 : Environnement, écologie, déchets : calme plat ailleurs

La presse montpellièraine ne rend pas compte des vrais problèmes qui devraient passionner les habitants de Montpellier-Agglomération :  environnement, écologie, déchets, eau, air, pollution, risques naturels sont absents de la campagne. Aucun média n'en parle et pourtant ! La bétonnisation de Montpellier et des communes de la communauté va bon train. La dévastation de la plaine, au sud de l'actuelle autoroute se poursuit à grands coups de bulldozers, de scrapers et autres engins de destruction ! Et pourtant ? Le problème des déchets, celui des zones inondables constructibles, les menaces que fait courir sur l'environnement un rapport optimiste sur les bassins versants qui convergent sur Montpellier et la plaine inondable de Lattes-Boirargues : personne, mis à part ce site Internet, personne donc n'en parle et bien sur, aucun candidat. Voyez dans notre colonne de gauche, dans la rubrique « dangers environnementaux », le nouvel article sur le « Rapport contradictoire sur la Prévention des Inondations du bassin du Lez » que nous allons publier incessamment.

A votre bonne santé ! cry cry cry

14/02/2014 : Montpellier-Agglomération annule une visite de la STEP MAERA

Les services de Montpellier-Agglomération annulent une visite de la station d'épuration (STEP) "Maera" prévue pour deux associations citoyennes et à des citoyens de Lattes. Cliquez sur ce lien ...

28/01/2014 : simplification.

Nous avons tenu compte des remarques qui nous ont été faites : notre site était devenu un labyrinthe. Nous avons réduit et homogénéisé les catégories des rubriques "Nous observons" et "Techniques" : ce sont les mêmes. Nous avons noté que nos décideurs politiques jouent sur les mots et les définitions trop vagues de la langue de bois administrative ! Nous nous sommes rapprochés d'ouvrages scientifiques et extrait les définitions basées sur des faits scientifiques. Un nouveau concept technique, le casier d'ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non-Dangereux), lequel devient, selon les besoins, un casier de stockage de stabilisats ou un "méthaniseur-décharge". C'est ce qui se passe à Castries-Carrière-GSM. L'association ACIDC attaque l'arrêté du Préfet qui a autorisé l'ouverture du 2e casier.

15/01/2014 : Zero Waste France, Bobigny 1er février 2014

Un mouvement se monte en France :  Zero waste, en Italie, Roumanie, Espagne... et bientôt en France ... logo_ZWE.jpg, le 1er février 2014, à Bobigny. Voyez le programme, l'OIEDAM adhère pleinement et sera représenté. Zero Déchet Ultime ! oui, d'autres l'ont fait ! Soutenez l'OIEDAM.

 

13/01/2014

L'ODAM (OIEDAM) est invité à la réunion mensuelle de l'Association des Riverains de la ZAC de Garosud (Montpellier), en compagnie de représentants du Collectif Interassociatif des Déchets de l'Hérault. Nous accueillons un des leaders de l'opposition à Montpellier,  M. Joseph Francis. Nous sommes témoins de ses réponses   au questionnaire envoyé par les Riverains aux têtes de liste aux élections municipales. Apolitisme ? Oui, dans la mesure où tous sont interpellés et libres de répondre ou pas !  Nous rappelons que sur le problème des déchets, l'actuel président de l'Agglo, M. Jean-Pierre Moure, a été interrogé par lettre, sur le problème du « sabotage » du tri sélectif citoyen dévolié par l'article du 23 septembre 2013 dans la Gazette des communes de France : l'arrêt de la ligne de traitement des biodéchets qui sont réincorporés dans la ligne de traitement des ordures ménagères résiduelles (non-triées) pour en améliorer la "stabilisation par méthanisation".  M. Joseph Francis apporte la réponse attendue : on relance le tri à la source, on l'étend aux quartiers qui ne trient pas (et qui veulent trier : La Paillade-Mosson, Petit-Bard, Lemasson, ...), on prend la décision d'arrêter le tri mécanobiologique et de créer une plateforme de compostage industriel pour le fermentescible collecté : on abaisse ainsi le prix du traitement des déchets. Le démantélement d'Amétyst, son remplacement par une solution économiquement et écologiquement viable, l'arrêt du TMB, volià ce que nous avons entendu ! Nos colonnes restent ouvertes a tous les candidats à qui nous allons envoyer un questionnaire plus général sur les problèmes de Montpellier-Agglomération. Nous attendons toujours le réponse de M. Moure à nos courriers. Il a eu la primeur de nos réflexions : il n'a pas répondu ! Cela l'intéresse-t-il ? Les déchets coûtent cher à Montpellier-Agglomération ! 100 € la tonne ! De l'or en barres pour le constructeur de l'usine et son exploitant !

31/12/2013

Allons nous enfin, dans notre Agglomération, mettre en place la Redevance sur les déchets ménagers ? Une redevance calculée au poids, au nombre de sacs et/ou au volume ? Difficile ? Non, il suffit d'avoir le courage d'affronter le problème et de mettre l'imagination au pouvoir afin d'être, enfin, au service des citoyens ! Des communes commencent déjà à mettre en place les dispositifs nécessaires au lieu de répondre, comme le font des perroquets « c'est impossible ». Non, c'est possible, comme c'est possible d'étendre peu à peu le tri à la source avec objectif « ZERO DECHET ULTIME ». Oui, c'est possible. Celà se fait ailleurs, pourquoi pas ici, dans l'Agglomération de Montpellier !!! Retroussons nos manches, faisons pression sur nos candidats aux prochaines municipales et exigez des réponses et des engagements.

18/12/2013

La filière déchets remise à plat, le retour à la régie publique de l'eau, la sanctuarisation du Parc Montcalm : un vent de sagesse environnementale et écologique souffle sur nos candidats à la gouvernance de notre ville. Le mal est fait : la filière déchets nous a coûté cher, ne fonctionne pas, ceux qui ont eu la responsabilité de la conduite des affaires de notre ville, de notre agglomération, qui bafouent les droits des citoyens se repentent trop tard, avec ceux qui les ont laissé faire sans protester. Le journal  « Direct Matin Montpellier » du 17 décembre 2013 nous donne cette information. Ainsi, il a fallu la menace d'une défaite electorale pour faire devenir tout à coup nos gouvernants autistes tout raisonnables et prêts à nous écouter. La Convention d'Aarhus prévoit la concertation, chaque fois que des décisions mettant en cause notre environnement doivent être prises. Nous reprenons une des citations de notre site : « Les partis tuent, sans le dire, ce qu'ils ont toujours exécré : le pouvoir du peuple. » (Marie-France Garaud). Le peuple va s'exprimer, bientôt.

Qui a imposé une filière déchets viciée aboutissant à une usine frappée d'un grave défaut congénital et qui empoisonne de ses miasmes tout un quartier de Montpellier ? Qui a affirmé qu'elle était écologique et que, parce que nous étions contre, nous n'étions pas écologiques ? Qui a décidé d'enfouir des déchets insuffisamment traités dans une carrière proche de Castries qui empoisonne de ses miasmes l'atmosphère de communes viticoles et les nappes d'eau souterraines ? La filière nous coûte cher et ne marche pas. Qui a laissé la filière Demeter se scléroser au lieu de la développer ? Qui a paralysé le plateforme de compostage de Grammont inaccessible « pour travaux ». Qui a refusé de nous recevoir ? Qui a élaboré un Plan départemental des Déchets inacceptable ? Alors, au travail ? Autour d'une table ! Les associations citoyennes vont-elles avoir, enfin, la parole ? Ou est-ce une nouvelle version montpeliéraine du « demain, on rase gratis » ?

5/12/2013

Les feuilles d'automne sont tombées. Avec elles, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères ou TEOM est calculée sur la base de 11,25% du montant de la valeur locative (ou valeur cadastrale) du logement.  Nous payons tous cette taxe, propriétaires-occupants ou locataires; Ces derniers se voient réclamer cette taxe par les propriétaires bailleurs dans leur décompte de charges locatives.

Nous détenons le record de France avec 11,5% contre le taux moyen qui est de 6% ! Unlimited ?

A quoi sert donc ce pactole ? A financer les erreurs successives qui ont conduit à confier la construction de l'usine, sur un mauvais cahier des charges, à un constructeur inexpérimenté bénéficiaire d'un marché probablement frappé de favoritisme.

2/12/2013

Après avoir lu les articles sur Ametyst, que pensez-vous entre ce qui nous était promis en 2005-2008 et la réalité constatée par la Gazette des communes ? Votez pour le prix Pinocchio 2013.

Pinocchio_clipnose.gif

1/12/2013

Depuis sa réouverture le 22 novembre 2013, le site provisoire a reçu 2.896 visiteurs en tout. Les articles ont été lus par 143 visiteurs. Nous espérons que nos visiteurs ont été intéressés par les quelques informations qu'ils y ont trouvé. Nous allons maintenant très vite basculer sur le site reconstitué où nous avons pu recharger 70% des informations.

Les nouveautés de ce site (voyez les articles, portent sur AMETYST et l'état dans lequel l'a décrit le journaliste J. Leroy de la Gazette des Communes, dans son article du 23 septembre 2013.

Nous avons demandé à êtres reçus par le Président de l'Agglo de Montpellier. Depuis un mois, rien. Désormais, les lettres vont être communiquées aux journaux.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Observatoire indépendant des Déchets de l'Agglomération de Montpellier prie ses lecteurs et ses membres de l'excuser pour la gène occasionnée par la non-disponibilité du site. Après près un an d'inactivité, le site a été rebranché sur ses serveurs de  nom de domaine mais il est apparu endommagé et nous avons dû, en accord avec l'hébergeur OUVATON, le désactiver. Nous sommes de retour avec une nouvelle version de notre logiciel de CMD GuppY que nous espérons mieux sécurisée. Merci aux techniciens de la Coopérative Ouvaton pour leur grande patience et compétence qui nous ont permis de redémarrer.cool smile smile smile Merci aux développeurs bénévoles du team Guppy.

Vous trouverez ci-dessous notre éditorial du 19 novembre dernier que nous n'avons pas pu mettre en ligne. mad cry

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'OiDAM repart cool wink

Depuis quelques mois, notre site a disparu du paysage de l'Internet. Le 19 novembre dernier, après rétablissement des mécanismes du site, vous pouvez, de nouveau nous retrouver à la pointe du combat pour un traitement rationnel et économiquement valable des déchets. Nous nous plaçons, de nouveau, dans le combat pour la défense de l'Environnement dans l'Agglo de Montpellier. Par notre implication dans le Collectif Inter-Associatif des Déchets de l'Hérault, nous défendons aussi à notre département. Statutairement bureau d'études citoyen, nous sommes à disposition de nos adhérents mais aussi de tous les citoyens.

Nous défendons LA LOI, rien que la loi et nous voulons, à l'ouverture de la semaine de la réduction des déchets, rappeler aux collectivités locales leurs obligations : La loi n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation ... (dite Grenelle 1) et son Titre III, chapitre II, article 46 sur la prévention des déchets.

Ametyst : « une voie sans succès » ? Oui, car la ligne de traitement des biodéchets a été désactivée : voir la Gazette des communes du 23 septembre 2013. Un scandale : les biodéchets que vous, citoyens-citoyennes consciencieux, avez soigneusement triés, sont reversés avec les Ordures brutes non-triées et traitées par un tri mécanobiologique-méthanisation (TMB-M), ne produisant aucun compost mais un stabilisat qui prétend alimenter la carrière GSM de Castries, générant, avec l'usine Ametyst, des nuisances intolérables.

Nous disons NON au tri mécanobliologique-méthanisation dangereux (incendies récents à Varennes-Jarcy et Fos-sur-Mer), OUI à la réduction des déchets et au tri citoyen à la source aboutissant à une méthanisation produisant un compost propre et utilisable en agriculture.

Sinon, il faudra appliquer à la lettre la loi Grenelle 1 art. 46 encourageant le compost chez soi, ne plus alimenter une usine de TMB-M qui ne fonctionne plus selon son schéma d'origine, sa capcité étant passée de 203.000 tonnes/an à 140.000 tonnes/an par une « amélioration » de l'exploitant NOVERGIE (Sita et Cie ...). La ligne « écologique » de traitement des biodéchets est arrêtée ; elle doit redémarrer immédiatement, sans délai car en tolérant une talle situation, l'Agglo contrevient à la loi et commet une imposture (une de plus) par rapport à ce qui nous avait été promis en 2008 lors du démarrage : une usine sans nuisances pour son voisinage produisant du compost utilisable et de l'énergie durable. Sinon, voulons nous faire concourir l'Agglo de Montpellier pour le Grand Prix Pinocchio 2013 ou 2014 ?

Raymond GIMILIO
Président
Chevalier du Mérite Agricole

 

news.gifLes 3 dernières nouvelles


amethystre_100x109.jpgMontpellier épinglée - par RGimilio le 14/01/2014 @ 09:47

Nous ne faisons pas de différences entre Montpellier et Montpellier-Agglo : le maire de Montpellier est le premier vice-Président de l'Agglo et, de ce fait, a les moyens politiques de contrôler ce qui s'y fait. Midi-Libre épingle les Dépenses publiques de notre région : « Montpellier doublement épinglée pour les frais de mission et les dépenses de communication de son maire, mais aussi l’impôt et la dette par habitant  ». Autre rubrique : « à Montpellier, les effectifs municipaux ont augmenté de 21 % entre 2007 et 2011 et le taux d’absentéisme a explosé avec 34 jours par agent en 2011.  » En somme, si on y ajoute les problème des déchets, une ville qui ne brille pas par sa gestion, dans une agglo calamiteuse où on méprise de citoyen. « 3.214 € » de dette par habitant derrière Perpignan. Un taux record d'impôts par habitant. « Montpellier est également épinglée pour ses dépenses élevées en communication (2e de France derrière Metz, avec 314 941 € pour 10 000 habitants) et ses frais de mission élevés : 2 e également, derrière Bordeaux cette fois, avec 1 865 € par élu.  »

La Taxe d'enlèvement des ordures Ménagères est la plus élevée de France. 11% de la valeur locative des propriétés foncières.

... / ... Lire la suite


amethyste_1.jpgDémantèlement d'Ametyst - par RGimilio le 14/01/2014 @ 08:53

Ametyst démantélée, reconvertie ? Une des têtes de liste de l'opposition municipale de proclamme, face au silence de M. Moure.

  • La collecte séparative ou tri à la source utilisant des conteneurs adaptés !  Le compostainer réhabilité (ça ne marche pas disait un ingénieur de l'Agglo !, affirmation idiote car ça marche : ailleurs que chez nous.). On commence à augmenter de 30% le tri dit "sélectif" (tri citoyen à la source). On valorise la volonté citoyenne des quartiers qui ne trient pas, considérés comme idiots et indécrottables par le pouvoir en place (nous dénonçons cette attitude depuis 8 ans) ! Pourquoi un habitant des grans ensembles ne serait-il pas capable de trier ? Les ressourceries et les déchetteries peuvent générer des emplois !
  • La fin programmée du Tri mécanobiologique (TMB) : cette solution privilègiée par l'industriel exploitant sera arrêtée, si ... ? Il faut une volonté politique, elle est là !  A partir du moment où la décision est prise, on pousse le curseur pour effacer progressivement le TMB et le récupérer ailleurs ! Exit l'exutoire de Castries-Carrière-GSM !

Nous appelons qu'il y a 10 ans, l'ODAM, s'inspirant du modèle suisse, proposait pour Montpellier-Agglomération 4 circonscriptions de 100.000  habitants dotée chacune de 4 plateformes de traitement. Ce traitement des fermentescibles par compostage (ou par méthanisation), sans exutoire, serait doublé par les parcs à ressources (ou ressourceries) pratiquant le recyclage. Plus d'exutoires à terme ! Objectif, comme à New-York, Toronto, Manspach, ...  ZERO DECHET ULTIME : ZDU ! Nous appelons aussi que l'ODAM, à l'occasion de la rédaction de la Charte de concertation sur les déchets avait proposé que les communes qui accueilleraient les installations reçoivent une compensation vis-à-vis des possibles nuisances induites.

... / ... Lire la suite


Shadok_pompe_250x178.jpgUne prochaine Assemblée générale - par RGimilio le 13/01/2014 @ 14:23

Afin de bien pomper cette année 2014, nous annonçons pour la 2e semaine de février une Assemblée générale de l'OIDEAM pour valider notre reprise d'activités, vous écouter et décider ensemble. Bien sûr, seuls les membres à jour de leur cotisation ou qui l'acquitteront avant l'AG pourront voter.

 

Demandez à être invité : adhérez à l'OIEDAM.

 

... / ... Lire la suite


blog.gifLes 5 derniers billets

Halte au béton - par Regulus

Un seul mot : Halte au béton !
s
Publié le 03/12/2013 @ 08:04  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Shadok_pompe_250x178.jpgEvolution de l'ODAM - par rgimilio

logo_oideam_abeille_grise_100x100.jpg

L'ODAM évolue vers l'OiDEAM. Le nouveau sigle qui sera soumis à une prochaine Assemblée générale (en préparation), intègre deux concepts :

  • le i d'Indépendance, affirmant que nous ne sommes au service de personne, sauf des citoyens et de nos adhérents ;
  • le E d'Environnement, pour nous affirmer dans la globalité des problèmes qui se posent à notre territoire : l'agglomération, la communauté de communes de Montpellier dont on nous affirme qu'elle évoluer vers Montpellier-Métropole ;
  • une abeille butineuse car symbole de la nature menaçée. ;
  • un liseré vert encadrant le tout, rappelant discrètement notre engagement écologiste-apolitique.

Une croissance démographique artificiellement provoquée et entretenue entraîne une bétonnisation de tous les terrains disponibles, une bulle immobilière qui grossit, grossit ! Du béton, de l'asphalte, dans des zones basses, inondables : nous dénonçons le projet OZ ! Dangereux, inutile, occupant des zones inondables !

Nous lançons l'alerte !

... / ...   Lire la suite

Publié le 03/12/2013 @ 07:42  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Sysiphe : il a persévéré - par RGimilio

C'est dommage que ce site ait été abimé. Courage, on les aura !
Publié le 22/11/2013 @ 19:32  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
cadeau.gifL'Argus du déchet ménager

L'Observatoire indépendant des Déchets et de l'Environnement de l'Agglomération de Montpellier est une association "loi de 1901" fondée le 16 octobre 2004. Son objectif principal est :

  • être un observatoire (argus) indépendant pour collecter toutes les informations (techniques et financières) sur la collecte et le traitement des déchets (ordures ménagères et eaux usées) dans l'agglomération de Montpellier

Nous sommes APOLITIQUES. Les problèmes de déchets sont du domaine technique. Ils relèvent de la Gestion de la Cité. Ces informations sont destinées au citoyens et aux contribuables non spécialistes de ces problèmes mais soucieux de comprendre et, éventuellement, de demander des comptes aux décideurs politiques qui fixent les stratégies et les budgets dans ce domaine.

Sondages
Carton pour la future Agglo
 
Carton vert
Carton jaune
Carton orange
Carton rouge
Résultats
Accès réseaux sociaux
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Soyez les yeux d'Argos

Soyez un des 100 yeux de l'Argos-Panoptes, un des 50 qui veillent pendant que les 50 autres dorment à tour de rôle. Nous avons besoin de vous.

Adhèrer à l'OiDAM, c'est soutenir une association libre, indépendante, apolitique qui est là pour vous défendre.

Téléchargez le bulletin d'adhésion, lise le, lisez notre manifeste et renvoyez le talon avec votre chèque.

logo_oidam-150x143.jpg

Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Nouvelles des Amis
Recherche



^ Haut ^