Page en cours de chargement


Texte à méditer :   ... la seule masse globales des déchets annuellement transportés s'élève à 514 millions de tonnes, soit le tiers de tous les tonnages transportés en trafic intérieur de marchandises, dont 96,6 à 97,3% sont transportés par la route.   Dany Dietman
Nous observons

Aménagement de la Métropole

Changement climatique

Fiscalité

Gestion des déchets

Grands Projets Inutiles

Gestion des eaux usées

Dangers environnementaux

Pollution marine

Citoyenneté

Divers

Biodiversité

Editoriaux archives

La Gazette de Montpellier 24-09-15

zzz

L'Association ODAM

L'Observatoire indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Métropole relève de la loi de 1901.
Déclarée à la Préfecture de l'Hérault n° W34 300 48 18,  publication au JO N°50 11/12/2004

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

              Président : Raymond GIMILIO
Siège social :chez Raymond GIIMLIO
47 rue Lafeuillade - Le Courreau apt. 145
37070 Montpellier - tel. 06 79 30 27 54

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Abonné
( personne )

Snif !!!
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

home.gifBienvenue sur ODAM

Editorial

Veuillez ouvrir notre rubrique Annonces pour avoir les dernières nouvelles ou cliquez sur les liens ci-dessous. Soyez curieux, cliquez sur les liens. Devenez des anti-Mottainai, allez vous exprimer sur Facebook ou sur Tweeter (ci-contre, à droite).

21/04/2016

le numéro 15 d'avril 2016 du magazine d'information de la Métropole « MMag » aborde le problème du traitement des déchets dans la métropole (pp. 24-31). Ce numéro a précédé la réunion de la Commission de Suivi de Site de l'Usine de traitement d'ordures ménagères « Amétyst » que nous dénonçons régulièrement et dont nous observons de plus en plus l'inutilité. Le 12 avril, le quotidien « Midi Libre » consacre sa page 3 à une mise au point et donne brièvement la parole à François Vasquez qui affirme « Cet équipement est en retard d'une guerre » ! Lors de la session de la Commission de suivi (dont nous avons eu les échos), François Vasquez a pu s'exprimer longuement sans être contredit par les représentants de l'administration (Préfecture, Métropole, Communes). Ils ont été accablés ! Nous, nous disons que cette usine doit fermer et qu'elle va fermer !  Elle est inutile (Consultez notre réponse en cliquant ce lien).

Aux dernières nouvelles, le 1er juillet 2016 (ça s'approche), il y aura obligation de trier tout, vraiment tout (Décret n° 2016-288 du 10 mars 2016 portant diverses dispositions d'adaptation et de simplification dans le domaine de la prévention et de la gestion des déchets). MMM va devoir changer de politique, pas en paroles et en images, mais dans les faits. Voyez le commentaire sur le site de « Zero waste France » (cliquez ce lien). Mais ce n'est pas tout ! Des associations se lèvent dans les communes impactées par le traitement calamiteux des déchets par Montpellier-Méditerrannée-Métropole alors que nous ne cessons de préconiser une politique vertueuse avec « Zero waste France » : Zéro déchets zéro gaspillage et le Ministère de l'Environnement. Qui a des yeux voie, qui a des oreilles entende ! Il y a désormais « Interdiction du mélange des biodéchets collectés selon des modalités différentes » (ceux issus de la collecte sélective et ceux du TMB). Amétyst devra modifier son process ?

D'autres tâches nous attendent. Voyez nos propositions (cliquez ce lien).

 

François Vasquez, porte-parole du CADE34-CAC Zéro sera intervieuvé aujourdhui 23 février 2016 sur Divergence FM entre 12 h et 13 h. Cliquez sur ce lien.

Que voulez vous être ? Un citoyen Eco-actif et responsable ou un fiscalisé captif-passif ? Etes-vous un combattant de la défense de l'environnement ou un mouton passif et tondu par des impôts locaux injustes et lourds ? Savez-vous ce que vous payez pour votre taxe d'enlèvement des ordures ménagères ? Acceptez-vous de laisser se gaspiller dans des usines de TMB ou des incinèrateurs de précieuses matières recyclables ? Rejoignez l'ODAM et combattez à nos côtés en citoyens éco-actifs ! Cliquez ce lien

16/02/2016 : la compétence en matière de déchets va être transfèrée des départements aux régions. La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 (article 8) modifie l'article L541-13 du Code de l'environnement (Livre V, titre IV Déchets, chapitre 1er, section 3 sous-section 1). Nous lançons un appel à toutes les associations de défense de l'Environnement qui luttent pour traiter les déchets autrement dans la nouvelle région « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées » de se joindre à nous « Coordination des Associations de Défense de l'Environnement de l'Hérault » (le CADE-34) pour étudier les moyens en vue de travailler ensemble lorsque sera venu le moment d'élaborer avec les autorités le futur Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) dans le cadre de notre participation citoyenne à la démocratie participative. Objectif Zéro déchet-Zéro gaspillage. Contactez le CADE, l'ODAM en est membre.

 

25/01/2016 : Montpellier-Métropole a tout faux !

D'abord, ce sont les associations citoyennes qui défilent dans la ville depuis les Arceaux vers la place Zeus (Siège de la Métropole) le 20 novembre 2016. Des trois (3) signataires de la demande de manifester ce sont sept (7) associations qui défileront le 20 novembre dûment autorisés par le Préfet. Nous sommes actuellement onze (11) signataires d'une lettre du 18 janvier 2016 interpellant MM. Saurel (Président) et Meunier (vice-Président) et demandant

un débat public. Midi-Libre du 24 janvier 2016 relaie l'information fournie par François Vasquez, porte-parole de la Coordination.

Midi-Libre du 26 janvier nous fournit une nouvelle information sur la fermeture du casier n° 2 de Castries décidée par le Préfet à la suite de fuites probables de lixiviats dans les nappes d'eau.

Plus d'apports d'Amétyst (l'usine de TMB de Montpellier) à l'ISDND de Castries. Cette décison date du 2 décembre 2015, elle a été cachée.

Une enquête diligentée par l'Union européenne est annoncée prochainement, l'ACIDC a enfin gagné une manche contre la

manière inepte et aberrante dont est conçu le système de traitement de déchets de Montpellier-Métropole

avec le « funeste triptyque : Amétyst/décharge de Castries/incinérateur OCREAL de Lunel » ! Une imbécilité que nous ne cessons de dénoncer depuis la création de l'ODAM en 2004 et qui remonte à 40 ans en arrière ! Dany Dietman, dans sa conférence du 15 janvier 2016 à Lunel-Viel nous a démontré que la réduction des déchets à 76 kg/an/habitat d'inertes non-fermentescibles (des gravats) était possible si la volonté politique se faisait sentir de la part de nos décideurs politiques, comme celà a été réalisé dans la

Communauté des Communes des Portes d'Alsace

où il est le Président de la Communauté et le Maire de Manspach.

Le terme déchets n'existe plus : il est remplacé par produit résiduel ou matière première secondaire triée à la source pour fournir du bon compost et des matières recyclables. Nous ne voulons plus être des contribuables captifs taxés arbitrairement mais des écocitoyens responsables qui paient seulement et équitablement pour ce qu'ils produisent de matières à traiter. L'heure de vérité arrive, au pied de l'immense mur de la carrière GSM de Castries qui sert d'ISDND (très dangereux TD contrairement à ce qu'affirme sa dénomination ND). Nous exigeons :

  1. la mise en place concertée d'une vraie collecte séparative à la source des fermentescibles et leur transformation en vrai compost et non en CSR, dans des compostainers véritables et non dans des « tubes » métalliques et inadaptés,
  2. le recyclage des poubelles jaunes avec le doublement rapide de la capacité de Demeter,
  3. la fermeture programmée de l'incinérateur OCREAL, de l'usine de TMB Amétyst et de la décharge ISDND de Castries.

Soutenez notre action, adhérez et faites adhérer à l'ODAM, présidents d'associations de défense de l'environnement rejoignez la coordination-collectif :

Les Gardiens de la Gardiole – ACIDC – AMIES – ODAM – Atelier Citoyen – Sauvons Guzargues – Riverains de Garosud – Le Crès-Salaison – APPEL – Gardarem Saint-Géniès - Prévirisques.

 

14/01/2016 : une conférence qui peut changer bien des choses chez nous, en MMM.

 

11/01/2016 : bilan calamiteux de la réorganisation de la collecte des déchets.

 

01/01/2016 : Bonne année 2016  .Shadok4_cadre_ba120x171.jpg

En ce début d'année 2016, le Président et le Conseil d'administration de l'ODAM vous présentent leurs meilleurs voeux santé, propsérité et bonheur. L'ODAM maintient son engagement à vous informer loyalement sur les problèmes environnementaux, face à une politique de communication de Montpellier-Métropole qui veut paraître plutôt que faire. Faites nous confiance, il s'agit de l'argent de VOS IMPOTS gaspillé à tort, celui de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM).  Nous allons répondre à l'article signé par le vice-Président délégué à la prévention et à la valorisation des déchets, propreté de l'espace public de Montpellier-Métropole publié à grand renfort de papier glacé dans le numéro 12 de janvier 2016 de Mmag "Le magazine d'information de Montpellier-Méditerranée-Métropole". Lisez notre réponse (cliquez ce lien).

 

20/12/2015 : le concept de Mottainai ?

19/12/2015 : définitions légales.dechets_ultimes_cadre_noel100x71.jpg

18/12/2015 : un peu de terminologie d'après un nouveau livre.

14/12/2015 : notre site est mis à jour sur Maera. La néréide qui nous coûte cher !

10/12/2015 : Table-ronde sur le recyclage des papiers au Domaine de Verchant (Castelnau).

25/11/2015 : échos des manifs : le Petit Journal de Lattes.

22/11/2015 : nous avons continué la semaine des déchets à Lattes par une distribution de tracts sur le marché..

21/11/2015 : Nous avons défilé dans Montpellier.

A 10h précise, une centaine de personnes repésentant sept associations du Collectif des Associations Citoyennes Zéro de Montpellier-Métropole (Castries, Guzargues, Montpellier, Fabrègues, ...) se sont retrouvées au Marché des Arceaux, hors de la zone de chalandise. Les banderolles ont été déployées et une distribution de tracts a été faite aux nombreux spectateurs très intéressés et aux journalistes présents. Puis le cortège s'est mis en route par le Peyrou, a fait une halte à la Préfecture vers 11h15 où une halte a été faite. Le cortège a repris en direction de la place de la Comédie où une halte a été faite et une minute de silence a été marquée face aux nombreux témoignages des Montpelliérains déposés autour de la statue des 3 Grâces. Puis nous nous sommes dirigés vers l'hôtel de la Métropole où la dispersion s'est faite à 12h30.

Il n'y a eu aucun incident et nous remercions les nombreuses personnes qui ont manifesté leur intérêt tout au long du parcours et on accepté nos flyers de très bonne grâce.

Le soir à 19h00 la chaîne France3 région Languedoc-Roussillon donnait la parole à François Vasquez pendant plus de 3 minutes ! Notre message "Traiter les déchets autrement" est passé !  Merci encore aux journalistes : Zéro déchets zéro gaspillage, transition vers le démantélement d'Amétyst et fermeture de la décharge de Castries, à terme. Vive le tri à la source et le recyclage préconisés par le Ministère de l'Environnement et l'ONG Zero waste France.

 

14/11/2015 : Nous avons pris part au deuil national

 

13/11/2015 : Téléchargez le tract ODAM

12/11/2015 : Entendu sur Europe 1 (Nathalie Chevance).

11/11/2015 :.

08/11/2015 : le changement climatique et la COP21 (... cliquez ce lien)

04/11/2015 : Semaine de réduction des déchets (... cliquez ce lien)

23/10/2015

Les administrations de la commune de Montpellier et de sa Métropole font un mauvais usage des impôts que vous leur payez et se servent de votre argent pour vous convaincre du contraire. Le jeudi 24 septembre 2015, Montpellier-Méditerranée-Métropole et la Commune de Montpellier ont fait paraître un « Supplément promotionnel à la Gazette [de Montpellier] » en 30 pages grand format (27 cm x 35 cm). C’est un supplément, bien entendu payé par notre collectivité, destiné à VOUS convaincre que dans le cadre des « dérèglements climatiques et de la biodiversité, Montpellier et la Métropole ont pris une longueur d’avance ». Les articles ne sont pas tous signés, ce sont les deux entités qui ont apposé leur logo qui sont considérés comme les auteurs ( … cliquez ce lien)

01/09/2015

Nos co-organisons sur Castries (15/09) et Montpellier (16/09) des conférences-débats sur le thème "Traitons nos déchets autrement".

Cliquez ce lien pour en savoir plus.autre_gestion_ddnt100x59.jpg

Nous avons pris acte de la volonté exprimée par M. Philippe Saurel, maire de Montpellier et Président de Montpellier-Méditerranée-Métropole de tenir compte de nos propositions et de celles de la Ministre de l'Environnement.

 

4/07/2015 :  Nous annonçons la création de la structure locale « Zéro waste Montpellier-Métropole », structure locale sur le territoire de Montpellier-Méditerranée-Métropole de l'Organisation non-Gouvernementale « Zéro Waste France », elle-même structure nationale en France de « Zero Waste Home » (Sans-Francisco, Californie, USA). La suite en septembre. Assez de paroles, plus d'excuses, des actes ! 2005-2015. Retenez vos journées des 15 et 16 septembre à Castries et Montpellier. A suivre ! ...

25/06/2015 : Territoire zéro déchet zéro gaspillage Montpellier-Métropole.

Dans le cadre de l'économie circulaire, l'ODAM crée la structure locale de l'ONG « Zéro waste France » "Montpellier-Métropole Territoire zéro déchet zéro gaspillage".

16/06/2015

Enfin, ça bouge, timidement mais ça bouge ! Deux publications en rendent compte. En page 3 du journal gratuit Direct-Montpellier du mardi 2 juin 2015, on nous informe de la « Remorque mobile : l'arme fatale ? ».  Le titre rend mal de quoi il s'agit mais nous notons que M. Philippe Saurel agit maintenant comme étant  à « la tête de deux collectivités », ce qui lui permet « d'agir et de lancer » « un nouveau système de collecte ». Avant lui, un système bicéphale (Hélène Mandrous et Jean-Pierre Moure), deux capitaines, chacun rejetant la faute sur l'autre. Super-Saurel est arrivé et met en place :

  • une remorque de collecte mobile,
  • une adjointe à la propreté, Valérie Barthas, affectée à temps plein à la tâche de veiller à la Propreté de Montpellier,
  • un compacteur à déchets situé sous l'ancienne Mairie (La place de la Canourgue ?).

Bravo pour la propreté de l'Écusson par le « tri-sélectif ». A l'ODAM, nous parlerons de tri citoyen à la source, le terme de tri-sélectif est un pléonasme. Bravo capitaine Super-Saurel ! Quand c'est bien, nous le disons et nous le soutenons.

Le MMag de juin 2015 (N° 6), pages 20-21 nous dit, sous la plume de M. Cyril Meunier « On ne trie pas n'importe comment ! » et nous ne pouvons qu'être d'accord. Mais, ce sont des paroles ! Seulement des paroles. Où sont les actes ?

La remorque mobile a fonctionné du 1er juin (Place Albert 1er) jusqu'au 5 juin de 9h à 13 h. Et puis ? Va-t-on poursuivre, faisant doublon avec les déchetteries qui existent. Est-ce un nouveau gadget ? Les 130.000 tonnes de déchets résiduels ne proviennent pas tous de l'Écusson. Les grands ensembles immobiliers de Montpellier ne trient pas ou alors nous demandons à voir pourquoi il faut en passer par Amétyst puis par l'ISDND (décharge de Castries). 120 kg de déchets recyclables par habitant de la Métropole, ce n'est pas assez ! Depuis 9 ans que l'usine Amétyst a été  lancée, le résultat est faible ! Nous devons faire baisser le poids et le volume produit par Montpellier car, dans les communes de la Métropole, voyez-vous, on trie ! Méditons «  Objectif Zéro déchet zéro gaspillage ! », nous ne pouvons pas être des «  Combattants des déchets » tout seuls, l'Agglo, pardon la Métropole avec son Super-capitaine doit nous suivre, à défaut de nous précéder.

 

12/05/2015

Amétyst, une usine inutile et dangereuse contrairement à ce qu'affirme la site de Montpellier-Méditerranée-Métropole-French Tech. Une usine construite par Vinci à Angers, Biopole, va s'arrêter. Pourquoi ? Un danger pour les salariés qui y travaillent, comme à Montpellier, dans la chaleur, la poussière, les vapeurs d'ammoniac ! Montpellier-Ametyst - Angers-Biopole même concepteur, même réalisateur, même technologie. Une impasse à Montpellier, dénoncée lors de la dernière commission de suivi de fin avril où le représentant de l'Association des Riverains, François Vasquez, a amené les administrations préfectorale et territoriale a avouer l'inutilité d'une telle usine implantée en milieu urbain.

Devenez des « Combattants des déchets », des Waste Warriors, adhérez, faites adhérer à « ro déchet zéro gaspillage ». Nous avons besoin de vous, pour de l'Ecologie, la vraie, en marche.

11/05/2015

Waste warriors, combattants des Déchets ! En Asie, on découvre la richesse du traitement rationnel des déchets. Sommes-nous des pays en voie de sous-développement enc cette matière ? Voyez notre section "Liens" en haut de cette page et cliquez pour découvrir !

 

1/05/2015


Sortons de l’ornière, quittons l'impasse !

Selon le document « Amétyst : rapport annuel 2014 » lu avec un crayon à la main (pardon, un tableur sur ordinateur), l’exploitation au fil des pages (principalement 6 et 7) nous permet de découvrir le bilan 2013 de cette usine montrée en exemple au monde entier :

  • entrées : 144.858 t/an,
  • sorties :  115.217 t/an.

Soit un abattement de 29.640 t/an, en pourcentag, en pourcentage 20,46% ! Vous apprécierez, sachant que :

  • 57.646 t vont à l’incinérateur  (déchets incinérables),
  • 48.945 t sont des stabilisats destinés à la décharge de Castries
  • 8.582 t sont des « refus lourds » (lesquels ?) et
  • 144 t d’encombrants (? !).

Un bel aveu d’impuissance pour une réalisation qui se devait exemplaire aux yeux du monde entier ébahi par tant de « French Tech » de la part de Montpellier la surdouée ! Car, loin de supprimer un incinérateur et une décharge, Montpellier-Méditerranée-Métropole (3M) alimente une décharge (Castries) contre laquelle toute une population s’est dressée et un incinérateur (OCREAL ou plusieurs ?) de même, comme s’est dressée la population entourant l’usine Amétyst. Une impasse, le Préfet par le biais de son représentent, le DREAL, indique qu’il n’y aura pas de 3e casier à Castries (ni ailleurs ?). Le Préfet et son DREAL représentent Madame la Ministre chargée de l’Environnement, Mme Ségolène Royal. Cette dernière a lancé le 1er août 2014 un appel à propositions auquel 3M a fait la sourde oreille. Un seul lauréat, en Languedoc-Roussillon : le Syndicat du Centre Hérault (3 communautés de communes représentant 70.000 habitants). Nous allons visiter le site de compostage collectif d’Aspiran le 6 mai prochain à 9h00 (inscrivez vous : raymond.gimilioATsfr.fr). Un vrar projet, exemplaire. A quand le « Territoire Montpellier-Méditerranée-Métropole Zéro gaspillage zéro déchets » ? C’est la question posée aux Maires, aux délégués au conseil de communauté de la métropole.

Au lieu de produire du compost de qualité indispensable à nos cultures agricoles, 3M se contente de produire du CSR (Combustible solide de récupération) pour cimenterie ! On a préféré détruire le résultat du tri à la source en réincorporant les biodéchets tries par les citoyens à la source dans des déchets résiduels non-triès, au lieu d'inciter les citoyens mal informés et mal formés à trier pour réduite la quantité d'OMR et améliorer la qualité des dites OMR ! Gribouille ne ferait pas mieux !

Il appartient aux décideurs de Montpellier-Méditerranée-Métropole, a qui nous avons écrit, de tourner la page des faux semblants et du bling-bling, de se sortir de l’impasse où les ont mis des industriels incompétents ou peu au fait des vrais besoins de notre population et de se tourner vers un solution alternative écologique, citoyenne, respectueuse de la santé publique et de l’environnement, l’objectif diminution en 10 ans de 54% des déchets avec « Zéro waste France » et l’ODAM ! Les solutions industrielles nous ont coûté assez cher ! Une démarche vertueuse de sortie vers le haut de l’ornière industrielle tri-mécanobiologique (Amétyst)-décharge ISDND (Castries)-incinérateur (Ocréal-Lunel-Viel) et remplacer la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères injuste par une Redevance au poids et au volume plus juste en vraiment incitative.

Adhérez à l’ODAM, défendez-vous
Raymond GIMILIO
Président

 

8/04/2015 : nouveaux statuts

Nous avons attendu, ça a fini par arriver ! A la suite de notre AG, nous avions déposé le 29 janvier 2015 les nouveaux statuts de notre association. Le récipissé, date du 2 avril 2015 nous est parvenu le 8 avril 2015, officialisant le nouveau nom de l'ODAM. Voyez dans la rubrique Annonces.

03/04/2015 : Syndicat de Traitement du Centre-Hérault

L'ODAM persiste et signe ! Le Syndicat de Traitement du Centre-Hérault (3 intercommunalités unies pour la collecte et le traitement écologique, peu onéreux et efficacle) a été le seul lauréat dans notre Languedoc-Roussillon, pour le programme ministèriel « Zéro déchets Zéro gaspillage ». L'ODAM proteste contre l'absence de volonté politique de réduire effectivement nos déchets ménagers de manière peu onéreuse. Cliquez sur ce lien.

Nous annoncerons prochainement une visite d'un centre de traitement économiquement rentable et vraiement écologique. Nous interpellons nos élus : halte au gaspillage des fonds publics (vos impôts) dans des réalisations aussi dispendieuses qu'inutiles.

20/03/2015

Les derniers de la classe !

Nous sommes les cancres de la classe « Zéro déchets zéro gaspillage ». Notre ex-agglo maintenant Montpellier-Méditerranée-Métropole n’a pas cru devoir répondre à l’invitation faite le 1er août 2014 à s’inscrire dans le processus de la réduction des déchets, du tri à la source et du recyclage.

Nous sommes des cancres en cette matière. C’est le Syndicat de Traitement du Centre-Hérault qui est le seul lauréat en Languedoc-Roussillon de cet appel d'offres ministériel.

 

14/03/2015

L'ODAM signe l'appel de « Zero waste France ». Signez le vous aussi et engagez, de gré ou de force, notre métropole dans une vraie démarche de traitement écologique des déchets et une véritable économie circulaire.

 

 

Zero waste France ou Zéro déchet Zéro gaspillage

Un nouveau logo ? Mettez votre poubelle "à la poubelle" ! cover_big_lescenarioZWdec100x153.png Ce qui ne semble pas du tout le chemin pris par notre Métropole ni par les élus qui se félicitent  au Conseil général de leur Plan départemental de Prévention des Déchets Non Dangereux (PPGND). Ici, à l'ODAM et dans les associations de défense de l'Environnement de l'aire de Montpellier, nous disons qu'ils font tous fausse route et essaient de nous faire croire qu'ils sont dans "le fil de la politique nationale" en remélangeant des déchets trié avec du tout-venant non-trié pour abreuver une usine (Amétyst) dont ils ont accepté la diminution de la capacité de traitement et qui continue à alimenter une décharge (Castries) baptisée ISDND et qui pue atrocement.

C'est l'échec du tout-industriel réalisé au rabais mais au prix fort pour nous citoyens contribuables face à une solution simplissime et à bas coût : le tri citoyen à la source généralisé par des ambassadeurs du tri dont on cherche vainement la trace dans les budgets démentiels.

Soutenez nous, allez visiter le site de ZWF. Adhérez à l'ODAM, défendez votre environnement et votre portefeuille.

 

27/02/2015

Nous préparons maintenant la mise en œuvre des décisions de notre Assemblée Générale. Notre réseau va se mettre en place, en s'associant avec les associations des communes concernées, dans une interdépendance librement consentie. Si vous êtes Président d'association intéressé, n'hésitez pas à nous contacter. N'oubliez pas que l'Union fait la Force, dans le respect de la démocratie. La capitale de la métropole ne doit pas saigner les communes et imposer ses diktats. La démocratie participative et de proximité doit être mise en œuvre pour éviter la gabegie des fonds publics.

 

Notre Assemblée générale du 22 janvier 2015

Elle s'est tenue comme prévu à Montpellier le 22 janvier 2015. Avec 90% des présents, le quorum était largement atteint, même dépassé, l'Assemblée a pu délibérer valablement. Elle a donné acte de la relance des activités et approuvé les nouveaux statuts. Ceux-ci actent le changement de nom en Observatoire Indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Métropole tout en conservant le sigle historique ODAM.

La volonté a été manifestée de coller à l'aire à venir de la Métropole de Montpellier sans reprendre la mention Méditerranée qui va de soi pour nous, tout en affirmant la continuité de l'action entreprise par l'ODAM depuis 10 ans et l'extension à venir à tous les domaines de notre ENVIRONNEMENT.

Nous sommes ancrés dans notre terroir et nous le défendons !

Les documents réglementaires ont été déposés par le Président Raymond GIMILIO, le 29 janvier au greffe des associations de la Préfecture de Montpellier.

Le rapport d'orientation présenté par le Président a été discuté, amendé et enrichi. Il prévoit une stratégie de dialogue avec les autorités responsables au sein des communes et de la collectivité métropolitaine ainsi que le rapprochement au maximum avec les autres associations œuvrant sur notre territoire et en dehors : département, région, nation et Europe, en vue de la défense de notre environnement, en soutenant des solutions compatibles avec le développement durable et l'économie circulaire symbolisé par un des éléments de notre sigle, le cadre naturel et le symbole du pays occitan rappelé en bas. Plus que jamais, l'ODAM affirme son appartenance au Collectif Inter-Associatif des Déchets de l'Hérault et son ouverture sur les technologies respectueuses du cadre de vie et de notre avenir sur cette planète.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Pourquoi nos éluss ont reconduit la DSP annulée lors de la fin de la précédente mandature ? Pourquoi allons nous accepter de payer 15 M€ par an pendant 10 ans, soit 150 M€ (millions d'euros) pour une usine qui a dévié de ses objectifs initiaux ? Un carton rouge pour le refus de dialoguer !

1/01/2015 : l'année commence !

Lors de la séance du 30 octobre 2014, Monsieur Philippe SAUREL avait annoncé en janvier-février 2015 le lancement d'une grande campagne de sensibilisation au « tri seléctif » sur le territoire de Montpellier-Méditerranée-Métropole. Nous avons largement entamé le mois de février et nous attendons toujours cette grande campagne. Argos-Panoptès, Anne ma sœur Anne, ne voyez-vous rien venir ? Nos shadoks ont-ils la réponse ?

Shadok_pompe300.jpg

Depuis le 1er janvier 2015, nous sommes dans Montpellier-Méditerranée-Métropole. Bienvenue dans MMM. Pour ne pas être en reste, l'ODAM devenu le temps d'une année OIDEAM va devenir ODEMMI le 22 janvier prochain, lors de son Assemblée générale. Si vous souhaitez être invités à notre AG, adressez nous votre bulletin d'adhésion et votre chèque à l'adresse de notre association.

L'ODAM-OIDEAM vous souhaite une bonne et heureuse année 2015, sans flonflons ni fioritures. Montpellier-Agglomération a vécu, Montpellier-Méditerranée-Métropole est née ce 1er janvier. L'ODAM s'adapte et va changer de sigle lors de la prochaine assemblée générale qui est annoncée pour le jeudi 22 janvier 2015. Si vous souhaitez y être invités, faites-vous connaître, adhérez et vous participerez au dialogue que nous maintenons avec nos partenaires du Collectif Interassociatif des déchets de l'Hérault (CID34, nous en sommes membres), avec nos amis de l'Association des Riverains de Garosud et de l'Association du Collectif de la Décharge de Castries (ACIDC). Nous sommes un trait d'union et l'union fait la force.

Payer cher pour voir traiter nos déchets de façon scandaleuse qui met en danger la santé des riverains de l'usine et de la décharge, est-ce là votre ambition? Dans une Métropole qui met en avant son « pilier » sur la santé, un comble ! Mettre en avant le nom de notre mer Méditerranée et tolérer qu'une station de traitement des eaux usées continue tranquillement de polluer un golfe de cette mer !

Soutenez-nous, adhérez, rejoignez-nous.

 

2014 va se terminer

On aurait pu croire que bien des choses allaient s'améliorer en 2014 ? Notre Agglomération va disparaître en 2015, remplacée par un monstre territorial, Montpellier-Méditerranée-Métropole ! Le gaspillage va-t-il s'arrêter ? Lisez l'article sur « Amétyst : 6 ans après  ». Cliquez ce lien.  L'usine à gaz dévore sa production et n'en recède qu'une partie. Où sont les bus marchant au gaz d'Amétyst, promis dans le rapport d'enquête d'utilité publique ? Les enquêteurs ne doivent pas se sentir très à l'aise de leurs conclusions, 6 ans après. Le procureur dort sur notre dénonciation de marché frauduleux.

Bonne fin d'année quand même, BRAVES contribuables montpelliérains qui avez payé pour ce monstre inutile.

 

2004-2014 : 10 ans de combat

Gouverner, c'est prévoir. Ce viel adage semble avoir échappé à nos décideurs de Montpellier-Agglo qui persistent et signent. Un vieil article de Midi-Libre de 2004 présentait "L'Agglo de Montpellier, un hercule financier". Pour puiser dans nos poches et jeter l'argent par les fenêtres dans des investissements coûteux et qui ne fonctionnent pas, un hercule, aux pieds d'argile ! Dix ans après, l'année 2014 va se terminer avec  un article du même Midi-Libre du 16 décembre 2014 "Amétyst : lAgglo s'entête". Dix ans que nous préconisons le tri à la source. L'Agglo nous ignore mais lit ou fait lire régulièrement ce site et n'en tire aucun bénéfice pour l'intérêt général de nos concitoyens. Même, M. Cyril Meunier, chargé de l'environnement, ignore ce que Mme la Ministre Ségolène Royal prépare et fait voter au Parlement : la transition énérgétique qui interdit les nouvelles usine de tri mécanobiologique à partir de 2016. Qu'un élu local, vice-Président de l'Agglo chargé de l'Environnement déclare "ne pas être au courant de ce vote parlementaire", c'est inquiétant. Mais nous allons nous faire un plaisir de l'informer. Un stage au Ministère de l'Ecologie-Environnement lui serait des plus profitables. Mais il est vrai que l'Agglo va disparaître au 1er janvier de la nouvelle année 2015. La fuite en avant : on va aller déposer nos ordures ailleurs !

 

12 décembre 2014

Nous continuons de dénoncer une politiques des déchets aberrante. Cliquez ce lien.

Début décembre : 5/12/2014

Une très aimable lectrice de notre site Internet vient d'arriver de Montauban pour s'installer dans notre ville. Elle nous a fait part de ce qu'elle a quitté (interrogez Google sur le SIRTOMAD ou cliquez e lien), vous serez édifiés. Elle compare avec Montpellier-Agglomération, c'est pas mieux ! Je l'ai invitée à nous rejoindre, le bulletin d'adhésion est sur notre site (cliquez ce lien).

Toutes les bonnes volontés, vos suggestion pour améliorer la situation, tout est bienvenu. Maintenant que nous allons payer fort pour la DSP d'Amétyst ! 15 Millions d'euros par an pendant 10 ans ! Une honte ! Une usine qui coûterait HT plus de 100 Millions d'euros, on y rajoute sur vos impôts 150 Millions de plus ! Et une décharge du côté de Castries qui fuit et dégorge dans les ruisseaux ! Quand va cesser ce scandale !

 

sha_marteau2.gif

 

 

Nous dénonçons !

1/12/2014 : nous dénonçons

Tous nos efforts pour rencontre Monsieur SAUREL, Maire de Montpellier et président de l'Agglo ont été vains. Nous sommes loin de la démocratie de proximité ou de la démocratie participative et on conttinue avec la langue de bois à vouloir nous faire croire que l'usine de tri-mécanobiologique Amétyst fonctionne correctement. Un fantasme des dirigeants de l'Agglo qui dure depuis 10 ans, on a englouti des fortunes. Qui croyez-vous ? Cliquez sur ce lien pour voir le reportage de FR3. M. Meunier, maire de Lattes et Vice-Président de l'Agglo en charge de l'Environnement est fier de SON usine. Cliquez sur ce lien pour voir ce que nous en pensons.

Shadok pompe.jpg

Donnez ensuite votre carton, ici à droite et votez.

4 octobre 2014

Nous y étions. Peu mais présents aux côtés des associations qui se battent dans le Collecti Lattes-Environnement (CLE) (Cliquez ce lien pour en savoir plus).

Episodes cévenols

La bétonisation des terrains laissés libres par la déprise agricole, voilà la cause de ces inondations subites et ravageuses.

La climat remet ça ! Dans la soirée du 6 octobre 2014, nouvelle alerte orange limite rouge sur Montpellier et l'Hérault. Inondations ou presque, le Lez en crue dans la nuit du 6 au 7 octobre, des aves inondées, les pompiers sur les dents !  Ce matin, la pluie a cessé mais on annonce déjà des pluies violentes pour jeudi prochain. Ceux qui ont eu le malheur d'être autorisés dans une région inondable apprécieront. Celà servira-t-il de leçon à ceux qui donnent ces permis de construire ? On a vu ce qui s'est passé en Charentes, à La Faute-sur-Mer plus précisément.

Ici, Saint-Pargoire, Juvignac, Grabels, Lattes, sont cités par les radios locales et nationales.

On pompe, on pompe, même si celà ne sert à rien ? Samedi 4 il y avait une manif de riverains à Lattes, sur l'avenue de la mer, contre le bruit du chantier du doublement de l'autoroute A9.

Alors, l'union faisant la force ... Je lance la création avec les Présidents d'association volontaires le Collectif des Associations de Défense de l'Environnement de la région de Montpellier Littoral-Garrigues (CADE-RMGL).

Adressez nous vos mails. Consultez notre rubrique "Dangers environnementaux", dans la colonne de gauche "Nous observons", la lettre au Prèfet (Cliquez sur ce lien). Lisez aussi notre bibliographie (Cliquez sur ce lien).

Mi-septembre

La série des inondations calamiteuses a démarré dans la nuit du 17 au 18 septembre à Lamalou-les-Bains, où les orages ont été meurtriers dans la nuit. Les campeurs ont été sinistrés par la crue du Bitoulet. Selon le journal Midi-Libre « Tout est irrécupérable, bon pour la casse ... Mais dans les cœurs et les mémoires, il faudra beaucoup de temps pour tout effacer. » ! Espérons que la mémoire ne s'effacera pas quand il s'agira de donner des permis de construire ou d'autoriser un camping au bord de l'eau.(Cliquez sur ce lien) La rupture d'une embâcle (barrage formé de débris végétaux divers) est responsable de 4 morts !(Cliquez sur ce lien)

Fin septembre

Lundi 29 septembre 2014, des trombes d'eau se sont abattues sur l'Hérault, sur Montpellier en particulier. Du jamais vu depuis 10 ans ! 250 l d'eau au m2 ! Le Lez et le Verdanson ont débordé, des caves ont été inondées. Les pompiers ont fait leur maximum, heureusement aucune victime ? Si, ceux qui veulent à tout prix construire dans les zones inondables au prétexte que tout est sous contrôle, que promis juré, on a fait ce qu'il fallait. Heureusment, les pluies annoncées pour le mardi 30 ne sont pas tombées; Saint-Pargoire dévasté, quelques jours auparavant le Minervois a aussi reçu les ondées dévastatrices !

A ceux qui prétendent tout contrôler, qui accordent des permis de construire, nous disons que leur responsabilité est engagée vis à vis des jours à venir et vis-à-vis des générations à venir. Que va-t-il se passer lors des prochaines grandes marées si le flot montant de la marée repoussera le flot descendant des crues ? Si une digue cédait ? On a vu ce qui s'est passé en Charentes !

Nous devons dire merci à nos parlementaires qui ont approuvé la mise en place à compter du 1er janvier 2016 de l'interdiction de toute nouvelles installation de tri mécanobiologique. On ne va pas faire la fine bouche ! Il y a aussi la mise en place de la généralisation du tri à la source des biodéchets d'ici ... 2025 !? pour une valorisation en amendement organique. C'est déjà ça, on nous a donné raison. Toutefois, comme le fait remarquer l'ARIVEM, le jeu des oppositions politiciennes et partisanes peuvent encore faire capoter une excellente initiative.

 

1/09/2014 : rentrée de septembre

20/07/2014 : Incendie dans un dépôt de déchets inertes ou ISDND

14/06/2014 : TTU ACIDC

21/05/2014 : Un canular ?

16/04/2014 : M. Saurel Président de Montpellier-Agglo

31/03/2014 : Montpellier, une nouvelle équipe

18/03/2014 : Environnement, écologie, déchets : calme plat ailleurs

13/01/2014 : contacts pré-électoraux

31/12/2013 : Redevance sur les déchets

18/12/2013 : Filère des déchets remise à plat.

5/12/2013 : Feuilles d'automne

2/12/2013 : Pinocchio

1/12/2013 : le site nouveau (éditoriaux archivés).

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Observatoire indépendant des Déchets de l'Agglomération de Montpellier prie ses lecteurs et ses membres de l'excuser pour la gène occasionnée par la non-disponibilité du site. Après près un an d'inactivité, le site a été rebranché sur ses serveurs de  nom de domaine mais il est apparu endommagé et nous avons dû, en accord avec l'hébergeur OUVATON, le désactiver. Nous sommes de retour avec une nouvelle version de notre logiciel de CMD GuppY que nous espérons mieux sécurisée. Merci aux techniciens de la Coopérative Ouvaton pour leur grande patience et compétence qui nous ont permis de redémarrer.cool smile smile smile Merci aux développeurs bénévoles du team Guppy.

Vous trouverez ci-dessous notre éditorial du 19 novembre dernier que nous n'avons pas pu mettre en ligne. mad cry

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'OiDAM repart cool wink

Depuis quelques mois, notre site a disparu du paysage de l'Internet. Le 19 novembre dernier, après rétablissement des mécanismes du site, vous pouvez, de nouveau nous retrouver à la pointe du combat pour un traitement rationnel et économiquement valable des déchets. Nous nous plaçons, de nouveau, dans le combat pour la défense de l'Environnement dans l'Agglo de Montpellier. Par notre implication dans le Collectif Inter-Associatif des Déchets de l'Hérault, nous défendons aussi à notre département. Statutairement bureau d'études citoyen, nous sommes à disposition de nos adhérents mais aussi de tous les citoyens.

Nous défendons LA LOI, rien que la loi et nous voulons, à l'ouverture de la semaine de la réduction des déchets, rappeler aux collectivités locales leurs obligations : La loi n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation ... (dite Grenelle 1) et son Titre III, chapitre II, article 46 sur la prévention des déchets.

Ametyst : « une voie sans succès » ? Oui, car la ligne de traitement des biodéchets a été désactivée : voir la Gazette des communes du 23 septembre 2013. Un scandale : les biodéchets que vous, citoyens-citoyennes consciencieux, avez soigneusement triés, sont reversés avec les Ordures brutes non-triées et traitées par un tri mécanobiologique-méthanisation (TMB-M), ne produisant aucun compost mais un stabilisat qui prétend alimenter la carrière GSM de Castries, générant, avec l'usine Ametyst, des nuisances intolérables.

Nous disons NON au tri mécanobliologique-méthanisation dangereux (incendies récents à Varennes-Jarcy et Fos-sur-Mer), OUI à la réduction des déchets et au tri citoyen à la source aboutissant à une méthanisation produisant un compost propre et utilisable en agriculture.

Sinon, il faudra appliquer à la lettre la loi Grenelle 1 art. 46 encourageant le compost chez soi, ne plus alimenter une usine de TMB-M qui ne fonctionne plus selon son schéma d'origine, sa capcité étant passée de 203.000 tonnes/an à 140.000 tonnes/an par une « amélioration » de l'exploitant NOVERGIE (Sita et Cie ...). La ligne « écologique » de traitement des biodéchets est arrêtée ; elle doit redémarrer immédiatement, sans délai car en tolérant une talle situation, l'Agglo contrevient à la loi et commet une imposture (une de plus) par rapport à ce qui nous avait été promis en 2008 lors du démarrage : une usine sans nuisances pour son voisinage produisant du compost utilisable et de l'énergie durable. Sinon, voulons nous faire concourir l'Agglo de Montpellier pour le Grand Prix Pinocchio 2013 ou 2014 ?

Raymond GIMILIO
Président
Chevalier du Mérite Agricole

 

news.gifLes 3 dernières nouvelles


2015-10-31_precieux_dechet180x133.jpgFaca à face sur Divergence FM - par webmestre le 23/02/2016 @ 07:20

Aujourdhui 23 février 2016, de 12h à 13h, intervention de François Vasquez sur Divergence FM 93.9, sur les déchets. M. Meunier a été invité mais .... ? Il interviendrait par téléphone.

Nous rappelons que nous avons écrit à la Métropole pour demander un face à face sur le sujet et qu'à ce jour, nous n'avons toujours pas de réponse ! Le TMB devrait être interdit, c'est une belle tromperie, sa persistance nous inquiète et le site internet de la Métropole est inexact sur le sujet !

280px-amathystre_septre.jpg

Alors, tous sur Divergence FM ! ?

... / ... Lire la suite


Shadok3-139x200.jpgConférence débat Dany Dietman - par webmestre le 14/01/2016 @ 09:42

Il n'y a pas de problème sans solution logique et peu onéreuse. Venez à Lunel-Viel ce vendredi 15 janvier à 19h salle Roux, place du 14 juillet pour écouter M. Dany Dietman, Président de la Communauté de Communes des Portes d'Alsace.  Il a rabaissé avec ses amis et collaborateurs le poids de déchets non valorisables à 76 kg/an et par habitant, oui vous avez bien lu soixante seize kilogrammes de déchets non-valorisables par an et par habitant.

Ce qui est possible chez lui, pourquoi pas chez nous ?

Soyez nombreux à dire à nos élus de Montpellier-Méditerranée-Métropole que c'est possible ici, avec de la volonté politique !

On peut faire aussi bien, il suffit de le vouloir !

... / ... Lire la suite


La station France3-Région fait état d'un dossier épineux : la future gare de la Mogère, bâton bréneux pour la nouvelle équipe régionale au sein de laquelle des discussions ardues sont à prévoir entre des écologistes très défavorables et une présidente de région qui l'est très fortement..

Nous observons depuis un certain temps que ce site inondable ne convient pas à une gare qui, en l'occurrence, ne desservirait que 3 TGV par jour, la ligne TGV Montpellier-Perpignan n'étant par, pour le moment, à l'ordre du jour alors que se profile un projet fortement soutenu de ligne GV Toulouse-Bordeaux.

A suivre ! ?

... / ... Lire la suite


blog.gifLes 5 derniers billets

2015-109-24_p-31_vigne.jpgLa viticulture manque d'eau - par webmestre

A l'ODAM, nous pensons qu'irriguer la vigne donne du mauvais vin.

Publié le 25/10/2015 @ 08:45  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

2015-109-24_p-30_la_mer150x57.jpgLa mer monte, doit-on reculer ? - par webmestre

C'est un des ateliers-débats des journées des 25 et 26 septembre 2015. Y avez-vous assisté ? Quels ont été vos réactions ?

A l'ODAM, nous pensons qu'il ne faut pas reculer. Ce n'est pas une raison pour construire dans les futures zones inondées (OZ, ODE, ...).

Il faut protéger les constructions existantes, c'est sûr ! A quel prix ?

... / ...   Lire la suite

Publié le 25/10/2015 @ 08:42  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Nous demeurons O D A M - par R_Gimilio

Bien que le titre officiel de notre association déposé officiellement en préfecture soit maintenant "Observatoire Indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Métropole", notre sigle demeure "ODAM".
 

Le Président
Raymond GIMILIO
 
ODAM-Metro_cadre_450x135.jpg
 

... / ...   Lire la suite

Publié le 13/10/2015 @ 08:33  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Halte au béton - par Regulus

Un seul mot : Halte au béton !
s
Publié le 03/12/2013 @ 08:04  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Shadok_pompe_250x178.jpgEvolution de l'ODAM - par rgimilio

logo_oideam_abeille_grise_100x100.jpg

L'ODAM évolue vers l'OiDEAM. Le nouveau sigle qui sera soumis à une prochaine Assemblée générale (en préparation), intègre deux concepts :

  • le i d'Indépendance, affirmant que nous ne sommes au service de personne, sauf des citoyens et de nos adhérents ;
  • le E d'Environnement, pour nous affirmer dans la globalité des problèmes qui se posent à notre territoire : l'agglomération, la communauté de communes de Montpellier dont on nous affirme qu'elle évoluer vers Montpellier-Métropole ;
  • une abeille butineuse car symbole de la nature menaçée. ;
  • un liseré vert encadrant le tout, rappelant discrètement notre engagement écologiste-apolitique.

Une croissance démographique artificiellement provoquée et entretenue entraîne une bétonnisation de tous les terrains disponibles, une bulle immobilière qui grossit, grossit ! Du béton, de l'asphalte, dans des zones basses, inondables : nous dénonçons le projet OZ ! Dangereux, inutile, occupant des zones inondables !

Nous lançons l'alerte !

... / ...   Lire la suite

Publié le 03/12/2013 @ 07:42  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
Soyez les yeux d'Argos

Soyez un des 100 yeux de l'Argos-Panoptes, un des 50 qui veillent pendant que les 50 autres dorment à tour de rôle. Nous avons besoin de vous.

Adhèrer à l'ODAM, c'est soutenir une association libre, indépendante, apolitique qui est là pour vous défendre. L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents. Vous pouvez adhérer.

Téléchargez le bulletin d'adhésion, lisez le, lisez notre manifeste et renvoyez le talon avec votre chèque.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

cadeau.gifL'Argus du déchet ménager

L'Observatoire indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Méditerranée-Métropole est une association "loi de 1901" fondée le 16 octobre 2004. Son objectif principal est :

  • être un observatoire (argus) indépendant pour collecter toutes les informations (techniques et financières) sur la collecte et le traitement des déchets (ordures ménagères et eaux usées) dans l'agglomération de Montpellier

Nous sommes APOLITIQUES. Les problèmes de déchets sont du domaine technique. Ils relèvent de la Gestion de la Cité. Ces informations sont destinées au citoyens et aux contribuables non spécialistes de ces problèmes mais soucieux de comprendre et, éventuellement, de demander des comptes aux décideurs politiques qui fixent les stratégies et les budgets dans ce domaine.

Accès réseaux sociaux
Sondages
Montpellier-Métropole évolue-t-elle ?
 
Carton vert
Carton jaune
Carton orange
Carton rouge
Résultats
Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

 

Soyez les yeux d'Argos

Soyez un des 100 yeux de l'Argos-Panoptes, un des 50 qui veillent pendant que les 50 autres dorment à tour de rôle. Nous avons besoin de vous.

Adhèrer à l'ODAM, c'est soutenir une association libre, indépendante, apolitique qui est là pour vous défendre. L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents. Vous pouvez adhérer.

Téléchargez le bulletin d'adhésion, lisez le, lisez notre manifeste et renvoyez le talon avec votre chèque.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Nous observons

Aménagement de la Métropole

Changement climatique

Fiscalité

Gestion des déchets

Grands Projets Inutiles

Gestion des eaux usées

Dangers environnementaux

Pollution marine

Citoyenneté

Divers

Biodiversité

Editoriaux archives

La Gazette de Montpellier 24-09-15

zzz

Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Recherche



Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

L'Association ODAM

L'Observatoire indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Métropole relève de la loi de 1901.
Déclarée à la Préfecture de l'Hérault n° W34 300 48 18,  publication au JO N°50 11/12/2004

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

              Président : Raymond GIMILIO
Siège social :chez Raymond GIIMLIO
47 rue Lafeuillade - Le Courreau apt. 145
37070 Montpellier - tel. 06 79 30 27 54

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

 

^ Haut ^