Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Versions de ce site

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test.

Notre doctrine

Nous sommes des citoyens libres, écologistes et indépendants de tout pouvoir religieux et/ou politique, guidés uniquement par le respect des lois de notre pays et celles de la nature. Si telles sont vos valeurs, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Adhésions en ligne

Vous allez pouvoir adhérer en ligne ou faire un don avec HelloAsso.

Cliquez ce lien pour adhérer ou sur le logo ci-dessous

logo_odam70x70.jpg

Faites un don supplémentaire avec HelloAsso

Cliquez sur ce lien pour donner un coup de pouce

logo_odam70x70.jpg

Observatoire

Nous observons.l'environnement et la santé. Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
HTac
Recopier le code :
3 Abonnés
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://odam.ouvaton.org/data/fr-articles.xml

Revu le 21/09/2017.

Harmonie n° 250 d’avril 2008 nous présente le concept AMETYST la rudophage (rudos pour déchets et phagos pour dévoreur), la dévoreuse de déchets ! Soudainement, les élus verts ayant quitté la scéne du Conseil d’Agglo, l’Agglo se met au Vert avec encore plus de vigueur qu’avant ! Sur la page de couverture : une affirmation : déchets défi 100% tri : 5000 bouteilles de plastique recyclées = 1 baril de pétrole économisé. Ce nouveau discours nous remplit d’aise mais laisse planer des doutes sérieux sur l’avenir. En effet, dans une récente interview à France-3 du nouveau futur directeur de l’usine, on apprend que l’usine traitera :

38.000 tonnes/an de biodéchets produiront un compost de bonne qualité, ce dont nous n’avons jamais douté (ce compost provenant des collectes sélectives spéciales),

130.000 tonnes de « déchets résiduels ménagers » (des DRM, sur lesquels plane un doute embarassé de nos autorités).

Le total ne fait que 168.000 tonnes/an alors que l’usine est annoncée pour 203.000 tonnes. Il y a des zones d’ombre sur 35.000 tonnes. Comment vont être traités ces DRM ?

Nous pensons qu’il s’agit d’une masse de déchets non triés issus des ménages et pour lesquels l’usine va appliquer (sauf information contraire que nous ne possèdons pas) le Tri Mécano-Biologique (TMB). Le résultat du TMB consistera (nous l’avons déjà dit) en :

une masse de matière organique extraite par le TMB et souillée de débris divers échappés des filtres, qui donnera du biogaz et un digestat qui après compostage donnera du compost B (ou stabilisat) à mettre en décharge (en CSDU : Centre de Stockage de Déchets Urbains) quelque part (des expériences similaires en Allemagne montrent que les composts produits après TMB sont impropres à tout autre usage)[1].

des matières à recycler malpropres car ayant été contaminées par leur mélange avec la matière organique des DRM, matières dont les recycleurs ne voudront pas et qui prendront également le chemin des CSDU.

Nous osons espérer que cette situation n’est que provisoire ! Très vite, la séparation et le tri à la source doivent produire leurs effets (messagers ou ambassadeurs du tri obligent) et nous espérons aussi que le TMB ne constituera qu’une mesure de décurité destinée à empêcher des matières indésirables de venir détériorer les méthaniseurs (gravats, morceaux de verre, piles, ...) ou obstruer les conduites de biogaz (films plastiques). Nous continuons à affirmer notre foi dans le Tri Citoyen à la Source (TCS) et la Redevance sur les Ordures ménagères (ROM) au poids avec la Pesée Embarquée (PE). On n’en parle pas encore à l’Agglo ! Si la Taxe d’Elèvement des OM (TEOM) n’a pas augmenté, elle n’a pas diminué malgré les affirmations officielles sur les 75.000 tonnes recyclées annuellement par DEMETER[2] dont on ne sait combien elles rapportent.

Nous comptons sur la CLIS (Commission Locale d’Information et de Sécurité) de l’usine pour veiller à ce que rien de fâcheux ne vienne troubler le bon fonctionnement de cette réalisation située, quoi qu’en disent nos élus territoriaux de l’agglo, en pleine zone urbanisée[3].

En septembre 2013, le 23 plus précisément,  un article de l'hebdomadaire "La Gazette des communes" vient contredire ce bel optimisme. Aucune promesse n'est tenue (voir article sur le sujet). On nous a menti.

Pinocchio_clipnose.gif

Le changement de Président à la tête de Montpellier-Agglomération n'a rien changé puisque le successeur de Georges Frèche s'est engagé à pousuivre la politique de son prédécesseur.

 

[1] Il semblerait que désormais, en Europe, le retour à la terre du compost produit par le TMB soit vivement déconseillé par une directive européenne en cours d'élaboration (JRC). On pourrait aller vers une interdiction !

[2] Papiers, cartons, plastiques (PET), etc. collectés dans nos poubelles « jaunes ».

[3] Il y a eu un incendie dans cette usine de traitement d’ordures ménagères, les riverains ne veulent plus qu’une chose : son démantèlement dans les plus brefs délais.


Dernière modification : 28/01/2014 @ 08:06
Catégorie : Observatoire - Gestion des déchets
Page lue 1449 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Le coin de la technique

Les techniques de traitement des déchets . Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

Sondages
Faut-il fermer Amétyst ?
 ↑  
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
HTac
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
HTac
Recopier le code :
3 Abonnés

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »