Texte à méditer :   Bien informés, les hommes sont des citoyens;mal informés ils deviennent des sujets.   Alfred Sauvy
Versions de ce site

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test.

Notre doctrine

Nous sommes des citoyens libres, écologistes et indépendants de tout pouvoir religieux et/ou politique, guidés uniquement par le respect des lois de notre pays et celles de la nature. Si telles sont vos valeurs, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Adhésions en ligne

Vous allez pouvoir adhérer en ligne ou faire un don avec HelloAsso.

Cliquez ce lien pour adhérer ou sur le logo ci-dessous

logo_odam70x70.jpg

Faites un don supplémentaire avec HelloAsso

Cliquez sur ce lien pour donner un coup de pouce

logo_odam70x70.jpg

Observatoire

Nous observons.l'environnement et la santé. Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
ZdPKKP
Recopier le code :
3 Abonnés
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Le 30 octobre 2014, le conseil de Montpellier-Agglomération, réuni en formation plénière, a adopté le renouvellement de la Délégation de Service Public (DSP) de l’usine de traitement d’ordures ménagères « Ametyst ». La vidéo d’une partie de cette séance (cliquez sur ce lien) diffusée par Youtube, montre Monsieur Cyril Meunier, vice-Président chargé de l’environnement et maire de Lattes, en plein exercice de langue de bois. Il convient, pour les lecteurs de notre site, de rappeler les données sur lesquelles Monsieur Meunier est passé allègrement.

L’usine Amétyst est bien un essuyage de plâtres, entre ce que voulaient ses promoteurs écologistes et ce que le dialogue compétitif d’élaboration du marché public a produits. Rappelons que Monsieur Meunier était membre du conseil d’Agglomération qui avait approuvé le marché de l’usine de traitement d’ordures ménagères ci-dessus cité.

Tout d’abord, pour rafraîchir les mémoires défaillantes, cette usine est le fruit d’un projet dévoyé par feu le précédent président de l’Agglomération. Nous détenons la copie du dossier complet de passation du marché public, dossier attribué le plus légalement du monde, par les services de la Préfecture par lettre du 19 octobre 2005, moyennant un chèque de 77,55 € réglés par notre association. Ce dossier a fait l’objet d’un examen minutieux par une commission de trois membres de l’ODAM. A la suite de quoi, j’ai rédigé un rapport documenté avec de larges citations des documents. Ce rapport, daté du 2/11/2010, établit clairement l’existence d’un délit de favoritisme, selon ce que disait notre avocat qui l’a lu. Communiqué au Préfet, celui-ci l’a déféré au Procureur de la République qui m’a fait convoquer par le SRPJ le 16 mai 2011. Je suis sorti de cette audition libre, sans aucune inculpation, il n’y avait pas de diffamation ! Les faits, contrairement à ce que le DGS de l’Agglo, M. Fina, déclarait à Midi-Libre, que les « faits dénoncés par M. Gimilio, n’étaient pas fondés ». En fait, le marché passé par l’Agglo et approuvé « par un vote du Conseil de Montpellier-Agglomération le 14 juin 2005 rendu éxécutoire sur décision du Président de Montpellier-Agglomération, M. Georges Frêche » (je cite mon rapport), a été confié à un constructeur, certes expérimenté en BTP, mais qui n’avait à l’époque aucun retour sur expérience. L’usine qu’il référençait était en construction, contre cinq usines opérationnelles à son concurrent moins cher !

Essuyage de plâtres ? Diantre ! Diable ! Ouille ! J’ai parlé des défauts congénitaux de cette usine ! Congénital, c’est à dire « malformation présente dès la naissance », dès sa conception. J’ai abondamment commenté ces défauts. Oui, nous avons largement dénoncé le caractère expérimental de ce monstre de 210.000 tonnes/an dont l’exploitant Novergie a réduit la capacité de traitement à 140.000 tonnes/an, ce qui a conduit le précédent président de l’Agglo, M. Jean-Pierre Moure à résilier la DSP. Le nouveau président, élu après les élections municipales de mai dernier, a décidé de reprendre les mêmes, Novergie, et de continuer, non sans garantir pendant 10 ans le versement de 15 Millions d’€uros par an, soit un cadeau royal de 150 Millions d’€uros ! M. Meunier dit « ne pas avoir à rougir d’Amétyst », il devrait être, au contraire, incandescent et éclairer la Méditerrannée, si on le plaçait comme phare à Palavas ! Nous économiserions de l’énergie !

Monsieur Mustapha Majdoul a bien essayé de s’opposer à M. Saurel. Celui-ci a en horreur le groupe d’opposition auquel M. Majdoul appartient (PS-EELV) et lui a méchamment cloué le bec. Il convient de rétablir ici la vérité : sil Les Verts ont imposé à l’Agglo l’usine de méthanisation en lieu et place d’un incinérateur, le lumineux guide omniscient-omnipotent de l’époque a soigneusement écarté de la commission d’appels d’offres Les Verts. Feu madame Nicole Stamm n’a fait que rapporter les travaux de la commission, menés par le DG de la SERM, en expliquant qu’il fallait voter l’usine. C’est son seul tort (et le tortue !), appuyée par son groupe politique Les Verts.

L’usine produit du biogaz, un biogaz qu’elle consomme presque intégralement pour produire son electricité. Elle produit 450 tonnes de compost par an. Qui a vu ce compost, dans quels champs est-il répandu ou employé autrement comme CSR en cimenterie ? Une autre duperie ?

Avec ses membres, l’ODAM et ses associations amies (Collectif Interassociatif des déchets de l’Hérault, Riverains de Garosud, ACIDC-Castries, …) n’a cessé de dénoncer ce projet insensé. On fait travailler des ménages sur le tri à la source et on mélange ces déchets organiques avec le tout-venant non-trié, au lieu de renforcer (mañana, morgen, tomorrow, …) le tri à la source. Ce tri, je le rappelle, est encouragé par la Ministre de l’Environnement actuelle et appliqué dans des villes comme Naples (oui, Naples !, Napoli !, in Italy ; à San-Francisco, USA ; etc.). Cela s’appelle le zero-waste. Et Monsieur Meunier de déclarer à la Gazette de Montpellier que l’usine marche ! Je tiens à rester poli et courtois ! La Taxe d’enlèvement des ordures ménagères payée avec la Taxe foncière n‘a cessé d’augmenter à Montpellier depuis 2004. Elle culmine actuellement à 11,8% de la valeur locative du bien foncier taxé.

Les Citoyens de Montpellier-Agglomération ont été dupés en 2004, 2008 et en 2014 ! Oser parler de citoyenneté, de démocratie participative, de démocratie de proximité, d’écologie ! Il faut un sacré culot, un entregent bétonné. Où est l’audit complet sur Ametyst promis par le candidat Saurel, audit sur la politique de gestion des déchets de l’Agglo (bientôt Métropole !). Le conseiller d’Agglomération écologiste s’est honoré en se repositionnant face aux engagements non-tenus. Il a été suffisamment démoli pour que nous lui exprimions un peu de solidarité, celle que son groupe n’a pas manifestée quand, alliés à feu le tout puissant maître de l’Agglo et à ses supporters, nous étions tous voués au gémonies car opposants résolus à un projet expérimental dont nous avons été forcés d’essuyer les plâtres tout en finançant de nos deniers ce déferlement de démence stérile. Cocus, nous avons payé la chambre !!!

Raymond Gimilio

Président de l’ODAM/OIDEAM

Ingénieur de recherches honoraire du CNRS

Chevalier du mérite agricole

-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-

J'adhère

Qualité :_______ Prénom : ______________ Nom : ________________________

Adresse : _______________________________

Complément : _____________________________

Code-postal : ______________ Ville : ____________________  Téléphone : _______________

Adresse électronique : _____________________________@_______________________

Je verse (cotisation de base 15 €uros ou plus si je soutiens) __________________ €

par _____________chèque/liquide

 

Date : ___/_____/2014  Signature :____________________________________

Art. 27 de la loi du 6 janvier 1978

.  Les données ci-dessus sont destinées au fichier informatique de l'Association. Il ne peut être fait cession des adresses à ni à titre gratuit ni onéreux.

. Le contenu personnel du fichier sera communiqué aux adhérents en faisant la demande par écrit à l'ODAM. Il pourra être également rectifié.

05/127/2014

Retour à :

ODAM – Siège social c/o Raymond GIMILIO - 47 rue Lafeuillade – Le Courreau Apt. 145 – 34070 Montpellier

(04-67 27 08 43 et 06-79 30 27 54 - courriel : raymond.gimilio@sfr.fr - site Internet http://www.odam.fr

 


Dernière modification : 05/12/2014 @ 21:23
Catégorie : - Gestion des déchets
Page lue 1327 fois

Le coin de la technique

Les techniques de traitement des déchets . Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

Sondages
Faut-il fermer Amétyst ?
 ↑  
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
ZdPKKP
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
ZdPKKP
Recopier le code :
3 Abonnés

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »