Texte à méditer :   Les déchets constituent une source de richesses, une matière première secondaire.   ODAM
Versions de ce site

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test.

Notre doctrine

Nous sommes des citoyens libres, écologistes et indépendants de tout pouvoir religieux et/ou politique, guidés uniquement par le respect des lois de notre pays et celles de la nature. Si telles sont vos valeurs, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Observatoire

Nous observons.l'environnement et la santé. Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
3bMKmZ
Recopier le code :
3 Abonnés
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://odam.ouvaton.org/data/fr-articles.xml

Nos braves Shadocks pompent, pompent, pompent .... Comment faut-il vous le dire ? Une usine de traitement de déchets ménagers même baptisée « Unité de méthanisation Amétyst » est une installation qui n'est pas anodine. C'est une Installation Classée pour la protection de l'Environnement (une ICPE) et la loi (Décret n° 2012-189 du 7 février 2012 relatif aux commissions de suivi de site (CSS)) se référant au Code de l'Environnement nous donne toutes les informations sur ces mystérieuses commissions qui siègent au moins une fois par an,t dans l'indifférence générale. D'abord dénommée CLIS ou CLIC, la CSS est un « lieu de débats et de consensus » et où s'élabore l'information du public via les compte-rendus qui sont des « documents administratifs communicables au public » au même titre que les documents présentés en CSS qui sont « des documents communicables aux tiers dans les conditions prévues aux articles L; 124 et suivants du Code de l'Environnement  », ce dernier point sous réserve des risques d'atteinte à la sureté de l'établissement. Cliquez ce lien pour plus d'informations.

 

La CSS du 20 juin 2017 a eu la particularité que le porte-parole de l'Association des Riverains de Garosud, M. François Vasquez, également un des deux porte-paroles du CIDES-34 a refusé de sièger à la CSS ce jour là. En effet, après la publication du rapport de la Cour des Comptes le 8 février 2017 mettant en cause Amétyst (entre autres),, les associations membres du CIDES-34 ont adressé une demande d'audience au Préfet en date du 10 février 2017 pour lui faire part de nos préoccupations sur le devenir de cette installation pour le moins calamiteuse par « les dysfonctionnements et les résultats alarmants ». Aucune réponse n'a été donnée jusqu'au début juin où nous avons relancé le Préfet et ses services et entendu proposer une audience pour le 21 juin ! Ce que nous avons refusé ! Le motif donné par le Préfet était « le devoir de réserve en période d'élections ». Depuis le 10 février, Monsieur le Représentant de l'Êtat avait eu tout le temps de répondre avant que ne se tiennent les élections. Depuis que l'usine existe, que nous émettons des avis qui sont lus en Commission, c'est « cause toujours, tu m'intéresse ».  Il a donc été décidé que la Présidente des Riverains lirait en séance un texte accompagné de son résumé et de la Charte de l'Environnement. Ce texte a été remis au président de séance. Il comportait, entre autres, la dénonciation d'un certain nombre de pratiques illégales aux yeux du Code de l'Environnement, dénonciation qui a jeté un froid dans l'assemblée.

Devant l'usine un petit groupe de représentants des 8 associations membres du CIDES-34 manifestait son appui aux délégués des Riverains de Garosud et expliquaient à la presse leur point de vue en demandant l'application  du principe « Zéro déchets zéro gaspillage ». Le quotidien Midi-Libre donne un bref compte-rendu des interviews en précisant que « La collectivité n'a pas pas répondu à nos sollicitations ». Vous avez bien lu : Montpellier-Métropole a refuse de s'exprimer !

Il y a eu de graves accusations portées par la Chambre Régionale de la Cour des Comptes dans le rapport du 8 février 2017, les documents lus et remis en CSS accusant la collectivité d'infractions au Code de l'Environnement. Et cela coûte cher, très cher en Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (11,7% de la valeur locative de votre logement) un des taux de taxation pour une usine dénoncée comme « Un échec industriel et financier » (pages 367 à 371 du Rapport de la Cour).

Halte au matraquage fiscal, halte au gaspillage des deniers publics.

L'usine jumelle d'Amétyst construite à Angers par la même société (Vinci-Environnement) a été fermée et est en cours de démantélement. L'état (ADEME) a annoncé qu'il n'y aurait plus de financements publics pour des installations de tri mécano-biologique (TMB). Seule solution raisonnable, la mise en place du tri citoyen à la source des fermentescibles et la mise en route effective des lignes de traitement de biodéchets exclusivement en provenance des ordures ménagères de la métropole.

Raymond GIMILIO

Président de l'ODAM


Catégorie : - Installations classées
Page lue 89 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Citoyen34 le 02/07/2017 @ 09:39
A force de nous pomper nos finances par un matraquage fiscal et une réalisation lamentable, Montpellier-Méditerranée-Métropole va finir par exaspérer les citoyens contribuables. Que tous ceux qui veulent se dresser contre la tonte du mouton contribuable laissent ici leur message. L'union fait la force.
Ce site est administré par une association citoyenne et indépendante, le secret de votre mail et de votre adhésion est garanti.

Ah ça ira, ça ira, ça ira. Les dépensocrates à la l .... e.

Citoyen34

Le coin de la technique

Les techniques de traitement des déchets . Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

Sondages
Faut-il fermer Amétyst ?
 ↑  
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
3bMKmZ
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!