Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Versions de ce site

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test.

Notre doctrine

Nous sommes des citoyens libres, écologistes et indépendants de tout pouvoir religieux et/ou politique, guidés uniquement par le respect des lois de notre pays et celles de la nature. Si telles sont vos valeurs, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Adhésions en ligne

Vous allez pouvoir adhérer en ligne ou faire un don avec HelloAsso.

Cliquez ce lien pour adhérer ou sur le logo ci-dessous

logo_odam70x70.jpg

Faites un don supplémentaire avec HelloAsso

Cliquez sur ce lien pour donner un coup de pouce

logo_odam70x70.jpg

Observatoire

Nous observons.l'environnement et la santé. Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
pBL4Y
Recopier le code :
3 Abonnés
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://odam.ouvaton.org/data/fr-articles.xml

Nous sommes d’accord sur le concept de « gestion écologique » à condition qu’il s’applique à tous les composants de notre environnement, pas seulement aux espaces verts. Plus de 9.600 hectares du territoire communal font de notre ville une des grandes "villes vertes", c’est bien, pourquoi pas la plus grande ? Quand on voit comment progressent le béton et les projets de bétonnisation on peut être inquiet ! Alors, espaces verts à fond ? Il faut que chaque construction d’immeubles prévoie un « jardin en pied d’immeuble » d’une superficie au moins égale à 8/9e de la surface de la parcelle et un immeuble de 1/9e d’emprise au sol ! De quoi faire hurler ceux qui veulent tirer parti du moindre mètre carré constructible ! J’ai personnellement assisté à la destruction d’une double villa voisine de l’immeuble que j’habite laquelle possèdait un splendide jardin : rasé ! Un immeuble occupe aujourd’hui, à ras du trottoir ! Bravo à ACM ! J’avais eu avec un représentant de cette agence de bétonnisation un entretien mémorable ! En face de cet immeuble, de l’autre côté de la rue, un nouvel immeuble champignon a surgi de terre avec 4 étages et un faux-vrai étage au 5e ! Il semble que la nouvelle municipalité ait limité l’emploi de la moitié du terrain ? Nous verrons bien !

 

Nous encourageons l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques : bravo. Nous sommes pour la gestion et l’acceptation d’arbres de la flore spontanée (plantes naturelles de nos garrigues !). Le recyclage des déchets verts doit cesser d’alimenter l’usine Amétyst ! Bravo au compostage en pied d’immeuble : le compost dans nos jardins. Bravo aussi à la limitation de l’utilisation de l’eau : alors il faudra réfléchir à un autre traitement pour les eaux usées qui actuellement sont dirigées vers le golfe d’Aigues-Mortes via Maera, Palavas et un tuyau de 12 km ! L’écologie est un tout indissociable ! La Méditerranée n’a pas besoin de cette eau insuffisamment épurée, les espaces verts et notre agriculture oui ! Il suffit de peu de choses pour la rendre propre à l’irrigation : un jardin filtrant de végétaux, comme à Caen-la-Mer. Alors, réfléchissons ensemble ! Les jardins secs, oui !

 

L’eau qui tombe encore du ciel doit réintégrer nos sols, non se précipiter vers la mer sur des surfaces asphaltées et bétonnées en ravageant tout sur son passage.

 

Pour le CA de l’ODAM

Le Président


Dernière modification : 30/10/2015 @ 09:32
Catégorie : Observatoire - Ecologie
Page lue 124 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Le coin de la technique

Les techniques de traitement des déchets . Cliquez sur les rubriques pour ouvrir un menu et accéder aux articles.

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

ODAM_nov_cadre_100x100.gif

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (blaguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

Sondages
Faut-il fermer Amétyst ?
 ↑  
Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
pBL4Y
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
pBL4Y
Recopier le code :
3 Abonnés

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »